QUI EST LE MEDIATEUR DU TRAVAIL?

www.mediationdutravail.com

Qui est le médiateur du travail?

 

Le médiateur du travail est un tiers impartial qui offre aux parties en litige l’occasion de se rencontrer pour négocier, en terrain neutre, des solutions aboutissant à un règlement à l’amiable.

 

Le médiateur du travail n’est doté d’aucun pouvoir institutionnel. Il tire sa légitimité de ses qualités personnelles et professionnelles, de l’acceptation par les partenaires du principe de la médiation du travail.

 

Le médiateur du travail n’est ni un juge, ni un arbitre, ni un avocat. C’est avant tout un facilitateur et un accompagnateur.

 

Quel est le rôle du médiateur du travail?

 

· il aide les parties à identifier précisément la nature du désaccord,

· il recherche les solutions les plus adaptées,

· il les concrétise dans le cadre d’un accord de règlement amiable,

· il veille à une application rigoureuse de l’accord.

 

Quelles sont les phases de la médiation du travail?

 

Phase 1 : La préparation: Rencontre préliminaire des intéressés, planification des éléments matériels propres à la réalisation de la médiation.

 

Phase 2 : L’ouverture : Explication du but et du déroulement de la médiation, recueil des attentes ou des besoins des parties.

 

Phase 3 : L’amorce de la médiation : Processus par sessions séparées ou ouvertes, selon les besoins exprimés, identification des besoins ou des intérêts convergents, structuration des discussions.

 

Phase 4 : L’échange proprement dit : Transmission d’informations sur une base transparente, obtention d’accords partiels, mise en commun des accords partiels.

 

Phase 5 : La construction de l’accord : Réduction des résistances, élaboration d’options de solutions, visualisation d’un consensus.

 

Phase 6 : La clôture et le suivi : Proposition consensuelle, disponibilité du médiateur, en cas de blocage pour l’application de l’accord, anticipation d’un suivi, si requis par les parties.

 

L’évaluation des résultats d’une médiation s’effectue généralement de manière qualitative.

 

La solution issue de la médiation est-elle supérieure à une solution qui aurait été imposée ?

 

Les résultats de la médiation vont-ils au-delà du seuil minimal d’acceptation de chaque partie ?

 

Les relations entre les parties se sont-elles améliorées suite à la médiation ?

 

S’il est possible de répondre par l’affirmative à l’une ou à l’autre des questions précitées, il valait la peine de recourir à la médiation du travail.

 

Quel est le coût de la médiation du travail?

 

Les honoraires du médiateur du travail, fixés d’avance selon un forfait, peuvent être répartis dans des proportions, à convenir d‘un commun accord, entre les parties intéressées.